En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
__ SHANSHUI - 8BIS RUE GODON, 92700 COLOMBES  - 06 11 79 09 92 - shanshui.taichi@gmail.com STAGE D'ETE, PARC DES BRUYERES - JUILLET 2019 CONTACT
X

2 courants martiaux

DEUX COURANTS MARTIAUX

 Wudang Shan et Song Shan
Deux lieux historiques, deux courants martiaux,
trois courants de pensée




 


Introduction de José Carmona spécialiste des Arts Martiaux Chinois:
"L'art Martial Chinois fascine par sa très longue histoire et par l'étonnante diversité des ses écoles et de ses styles, 350 environ, d'après le Grand Dictionnaire du Wushu publié en 1990 à Pékin.
Parmi ces écoles, les boxes Taiji et Shaolin sont les plus connues du public occidental
".

Trois philosophies sont à la base des Arts Martiaux Chinois:
Le Taoisme, le Confucianisme et le Bouddhisme Chan (voir article "Introduction").


 Wudang Shan, Monts Wudang
Les Monts Wudang , ou Wudang Shan, ou montagnes du Wudang se situent dans la province du Hubei en Chine.
C' est le berceau de l'école interne du Tai Chi Chuan, privilégiant la souplesse à la force musculaire.
Les adeptes cherchent à préserver la tranquillité au sein de l'action, à se conformer au non-agir "Wu Wei", à s'accorder au cours fluide et changement des choses et des événements.
Wudang Shan, c'est aussi le lieu sacré du Taoisme.

 Zang San Feng , un moine Taoiste, y séjourna au 13ème siècle et y créa le Tai Chi Chuan (voir article "Origine du Tai Chi Chuan").
Les moines du Wudang Shan développèrent des pratiques corporelles de la conduite du souffle, du Qi (voir terminologie), appelées Qi Gong dans le but d'atteindre l'immortalité.
Les idées fondatrices du Taoisme vont se retrouver dans la pratique du Tai Chi Chuan autour du non-agir (Wu Wei)

"Le pratiquant de Tai Chi Chuan ne s'oppose pas à l'adversaire, tel le sage laissant faire le cours de la nature".

Lao Tseu est le représentant du Taoisme.
Il serait parti à dos de buffle vers l'ouest pour quitter la Chine, déçu de la vie à la cour.
A la frontière, un garde lui aurait demandé d'écrire ses pensées et c'est ainsi qu'il aurait rédigé le Tao Te King, texte fondateur du Taoisme.

Extrait de cet ouvrage :
"Rien dans le monde n'égale la faiblesse de l'eau,
mais lorsqu'elle s'attaque à quelque chose de puissant, rien ne peut l'emporter sur elle.
Le faible triomphe du fort et personne ne peut changer ce fait".

Ce principe se retrouve dans la pratique du Tai Chi Chuan où la souplesse vainc le dur.


 

Dao et Tai Chi Chuan

 


Le monastère de Shaolin


Le monastère de Shaolin est un temple bouddhiste Chan situé sur le mont Song dans la province du Henan.
Song Shan est considéré comme le mont central des 5 montagnes sacrées de Chine .
Ces 5 montagnes correspondent aux 5 points cardinaux chinois, Nord, Sud, Est, Ouest, et centre.
C'est la montagne sacrée des bouddhistes et c'est le berceau de l'école Externe (Wai Jia).
Sous les Tang, de 618 à 907, le monastère est à son apogée et les techniques martiales fleurissent.
Les moines-soldats y pratiquaient la boxe externe en plus de l'étude du bouddhisme.
La pratique du Shaolin Quan se caractérise par des armes traditionnelles: bâton, Nunchaku, lance, sabre...

 

Les moines de Shaolin ont appliqués les techniques animales (voir vidéos ci dessous)
et chaque enchaînement appelé Tao a une signification précise.
Le Tao du dragon évoque la puissance et la force, celui du singe la ruse, le Tao du serpent la fluidité...

 

 


Dans les styles externes
on trouve la pratique de la Mante religieuse Tang Lang Quan, le Luchan Quan boxes des disciples de Bouddha...

 

Vous trouverez ci dessous un document complet sur l'entrainement physique des moines de Shaolin (90mn)